Il doit prendre contact avec l’entraîneur

  • avant les entraînements : pour vérifier si l’entraînement a lieu et si les clefs de la salle ont été récupérées.
  • après les derniers entraînements de la semaine: pour savoir s’il y a un match le week-end.
  • En fonction de l’endroit où se joue le match :
    • A domicile : il appelle les joueurs pour confirmer l’heure du match par rapport aux éventuels absents et pour être sûr que le jeu de maillots, les licences et la pharmacie seront amenés et se renseigne sur la présence d’un ou plusieurs arbitre(s).
    • A l’extérieur : il appelle tous les joueurs afin d’organiser le déplacement et demande aux parents quels sont ceux qui prendront leurs voitures.
  • Pendant les rencontres il aide les éducateurs si nécessaires à mettre en place les terrains, à remplir la feuille de match sur l'ordinateuret à organiser les rencontres.
  • A la fin des rencontres
    • Il s’assure en cas d’accident que le nom du licencié et son n° de licence ont été portés sur la feuille de match.
    • Si c’est grave à domicile, il donne une feuille de déclaration d’accident qui se trouve dans le cartable (déclaration dans les 5 jours)
    • Si c’est grave à l’extérieur, il s’assure que quelqu’un pourra récupérer ce document à la permanence du mardi soir au club house (déclaration dans les 5 jours)
    • Dans tous les cas il vérifie qu’un joueur prend le sac à maillots, les ballons et la pharmacie (il relève son nom, ce sera utile la semaine suivante)
    • Dans tous les cas il s’assure que les résultats seront transférés à la personne affectée à la communication pour la presse :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le + : Il prend des photos de son équipe en position statique ou dynamique pour pouvoir illustrer les articles de presse et les supports potentiels au niveau du club (feuille de chou, site Internet, etc..).

1 Tuteur = C’est quoi ?

C’est une question que quelques uns doivent se poser. Pas de panique ! Voici quelques éclaircissements sur cette fonction spécifique.

Qu’est ce qu’un tuteur ? 

Les tuteurs sont les personnes qui sont responsables des Jeunes Arbitres (JA), lors de leurs arbitrages. En effet le tuteur a pour rôle de l’accompagner et d’encadrer sa prestation. C’est donc lui qui est responsable du bon déroulement des choses pendant le match. 

Comment devient-on tuteur ?

Il n’y a pas de grosses exigences obligatoires pour devenir tuteur de J.A. mais la personne qui veut s’atteler à cette tâche doit tout de même avoir les pré-requis suivants :
Etre handballeur majeur,
Avoir une certaine expérience du hand, être arbitre est un plus, mais ce n’est pas obligatoire; un dirigeant motivé peut parfaitement remplir cette fonction. De la même façon un entraîneur peut convenir à ce rôle grâce à ses compétences en lecture du jeu,
Bien connaître le point de vue administratif du hand, comme connaître les licences et les feuilles de match sous toutes les coutures,
Avoir un bon relationnel, un bon sens de la communication,
Savoir garder son calme et maîtriser ses impulsions.

Quelle est la mission du tuteur d’arbitre ?

Avant et après le match, il procède au remplissage et à la vérification de la feuille de match avec le jeune arbitre. Le tuteur doit veiller au bon déroulement de la prestation du jeune arbitre tout d’abord en lui garantissant un climat de « sécurité » c'est-à-dire qu’après s’être présenté aux délégués et aux managers, il reste à la table de marque durant toute la durée du match pour contrôler tout éventuel débordement de la touche, permettant ainsi au JA de se concentrer sur son arbitrage. 

Durant le match il prend en note les points faibles et aussi les points forts de la prestation pour pouvoir en discuter après la rencontre (ou parfois à la mi-temps). Attention tout de fois à ne pas démoraliser le jeune à la mi-temps ! En effet il faut toujours que le JA reparte motivé et concentré pour finir son match ainsi il faut faire attention de ne pas trop lui « mettre la pression ». 

A la fin de la rencontre, le tuteur s’isole avec son « protégé » pour discuter de sa prestation et des points qu’il devra travailler pour ses prochains matches. Ensuite le tuteur remplit un rapport sur l’arbitrage qu’il vient de superviser et l’envoie à la commission concernée.
Dans de nombreux clubs, le tuteur d’arbitre est aussi celui qui s’occupe de la formation des J.A. ce qui est préférable car il peut ainsi plus facilement suivre leur progression mais ce n’est pas une obligation.

Attention ! Le tuteur à un rôle d’accompagnateur, de conseiller et par conséquent il ne doit pas prendre de responsabilités à la place du J.A. : c’est ce dernier qui doit lui-même prendre ses décisions et les exécuter. Ceci est important car il est là pour apprendre et donc le tuteur doit le mettre sur la voie au lieu de faire les choses à sa place. De plus, ce genre de comportement pourrait discréditer l’arbitre en affaiblissant son autorité sur le match. Il doit y avoir un climat de confiance réciproque entre l’arbitre et son tuteur.

Sur quels critères un JA est-il jugé ?

La modulation du coup de sifflet, la prise de décisions, la précision de ses gestes, sa bonne application de l’échelle des sanctions, ses placements et déplacements sur le terrains, sur le nombre et la gravité des ses erreurs et tout cela bien entendu en fonction du degré de difficulté du match que le JA a sifflé.

L'actualité du club dans la presse

Presse

Commander une licence

Se licencier

Abonnez-vous à la newsletter

Newsletter

Les événements et les matchs

Agenda

Syvlie Gravier
Roques
Ramond
JP-Lait
Caisse d'épargne